Pourquoi on a besoin des psychologues…

Ce matin, prise de sang… Ce n’est (a priori) rien, si ce n’est juste la fin du monde pour moi qui suis un peu phobique des aiguilles… (Je me soigne, mais c’est long.)
D’ailleurs, c’est souvent comme ça que je mets les infirmiers en condition (un homme infirmier, ça existe aussi, c’en fut d’ailleurs un qui m’a fait ma prise de sang du jour). Bien sûr, on m’a demandé pourquo, alors, consentir à cette torture de la prise de sang, j’ai répondu que j’étais étudiante en psychologie (ambiance…), que j’allais faire un stage en néonatologie et en sénologie (pour ceux qui ignorent ce qu’ets que la sénologie, il s’agit de la branche de la cancérologie qui s’occupe du cancer du sein, souvent rattachée aux pôles femme-enfant des hôpitaux).
Maintenant que le contexte est posé :

Étonnement poli de mon interlocuteur (et dépit du mien constatant qu’il y a malheureusement bien du travail à faire et que la doltoïsation de la France des années 1980 n’a pas toujours marqué les esprits — quoi que l’on pense de Dolto) : il y a des psychologues en néonatologie ? Ça sert à quoi ? Franchement, les enfants ne sont pas bien ?
Un bébé de quelques jours peut aller mal, il peut être douloureux, pleurer. Un enfant qui ne parle pas, aussi petit soit-il, peut très bien souffrir et nécessiter une attention, une écoute psychique. Certains enfants se laissent même mourir. Oui, même s’ils sont aussi jeunes.
On peut aussi s’occuper des parents… Des parents, on veut bien, c’est plus entendable de s’occuper des parents que d’un bébé prématuré d’un, deux ou trois mois qui pourrait souffrir. Un parent, c’est supposé penser, parler, du moins on paraît mieux le comprendre, on partage a priori au moins la faculté de langage en commun. — Parfois, souvent même, on ne peut pas s’occuper des parents sans s’occuper de l’enfant.
Et les médecins, ils ne sont pas formés ? Si, mais pas à la même écoute. Bien sûr que si, ils sont formés (enfin, dans le meilleur des cas), mais peut-être juste que l’on ne peut pas tout faire à la fois : s’occuper des urgences vitales, tenter d’écouter les parents, de leur expliquer, de les entendre, d’examiner médicalement le bébé, tenter de traiter la douleur… peut-être qu’un espace proprement dédié à la parole — pourvu qu’on ne la méprise pas ni ne la galvaude à toutes les sauces (comme on voit trop souvent) — peut être nécessairement pour écouter les parents… et le bébé.
Et que veux-je donc faire après ? Ah, je ne peux pas travailler à l’hôpital ? Accès réservé ? On est vraiment les clowns (et les parents pauvres) du système de santé français.

Je n’en veux pas à cet infirmier, ni à ses autres remarques maladroites (soyons gentils) : il faudrait que je sache d’où ça vient (veux-tu que je te plombe ton moral de bon matin ?), et autres…
Dans mon best of, un angiologue qui se prétendait « psychologue » par ailleurs (vous savez, la fameuse expression : mais moi aussi je suis un peu psychologue… — ça sent toujours mauvais ! pire, ça discrédite totalement la profession : vous êtes des beaux parleurs, moi aussi, il suffit de parler, je peux le faire, etc., etc.) et qui n’a rien réussi à faire de mieux qu’à me faire pleurer et me rendre extrêmement mal (oui, je suis un bébé face au corps médical, mais au-delà de toutes les remarques pourries qui vous renvoient au fait qu’il faudrait peut-être analyser tout ça, trouver la cause, et j’en passe) en me signifiant que, grosso modo, je me plaignais pour rien, même pas vrai que j’avais mal aux jambes au point d’en souffrir toute la journée et de ne plus savoir comment faire pour me soulager. Pourtant, j’avais mal, réellement vraiment mal (et c’est, au passage, hors de la médecine traditionnelle, par l’aromathérapie, que j’ai trouvé de quoi me soulager). — Bref, très psy-cho-logue en effet.

Rien que pour ça, on a bien besoin de psychologues… (Restent à savoir lesquels et mon voyage en ce pays m’a fait rencontrer de sacrés zèbres.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Association Gynepsy

Si plus rien ne vous sourit, appelez Gynepsy !

Antigone XXI

Dire oui autrement

By Reo ♥ Cosmetiques Maison ♥ DIY ♥ Conseils Beauté, Maquillage, Savons & Soins Naturels BIO ♥

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

Beauty & Gibberish

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

Princesse au petit pois

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

Beautiful Boucles

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

Les Carnets de Tinùviel

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

Eco(lo)

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

La Femme Sauvage

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

biboudavril

Wonders and wanderings of a 20th century who?man: questions et propositions alternatives

%d blogueurs aiment cette page :